15/03/2017

Méditer c'est compliqué

 

Bonjour,

J'entends souvent dire qu'il est difficile de méditer au quotidien. La méditation est pourtant un moyen plus simple qu'il n'y paraît pour changer de vie. Il n'est pas nécessaire d'avoir des capacités particulières pour la méditation, tout le monde est capable de méditer/

La première méditation à effectuer, c’est simplement faire silence, apaiser le mental et détendre le corps. Pour certains, cela peut paraître difficile à mettre en place dans la vie trépidante qu'ils mènent.

1654249_10152517504789425_3529062434003178323_n.jpg

En pratique, comment faire ?

Il est possible de méditer à n'importe quel moment de la journée, dès que vous en ressentez le besoin. Mais, lorsque vous débutez, il est sans doute plus facile de méditer le matin avant d'être pris par le tourbillon de vos activités, ou le soir pour retrouver le calme avant de vous coucher.

Lorsque j'ai commencé à méditer, j'ai tenté de le faire en position couchée. Cependant, je ne vous le recommande pas. En effet, il est très facile de sombrer dans le sommeil. Si vous méditez le matin, vous risquez de vous mettre en retard si vous retombez dans les bras de Morphée pour une heure.

Si vous voulez méditer le soir sur votre lit, c'est moins ennuyeux puisque vous serez au bon endroit et dans la bonne position pour passer la nuit, mais vous n'aurez pas médité alors que c'est tout de même le but à la base.

Il est plus judicieux de s'installer sur une chaise, dos bien appuyé contre le dossier, pieds à plat sur le sol. Certains préfèrent méditer au sol avec un coussin de méditation, mais je vous avoue ne jamais avoir utilisé cette position qui me paraît moins confortable. Il est important que la position vous convienne. Il est difficile de lâcher prise et profiter de tous les bienfaits de la méditation si vous êtes tenté de bouger sans arrêt parce que vous êtes physiquement dérangé. Essayez ce qui vous convient le mieux ! Le plus important est que vous vous sentiez bien.

Lorsque vous êtes bien installé dans la meilleure position pour vous, fermez les yeux et respirez lentement et profondément en conscience. Vous sentez l’air que vous inspirez, l'amplitude de votre respiration. Vous sentez l’air que vous expirez, le mouvement de votre corps lié à votre respiration. Petit à petit, vous allez diminuer en conscience l'amplitude de la respiration.

Et voilà, vous savez méditer. Car, oui, se concentrer sur une seule chose, ici sur votre souffle, apaise le mental, ainsi que le corps, c’est méditer ! C'est compliqué ?

Evidemment il n'est pas simple de rester concentré sur la respiration, des pensées vont rapidement vous traverser l'esprit "ai je bien mis le lave vaisselle en marche ? Il faut que j'appelle ma soeur demain ! Est ce bien comme ça que dois faire ? Pourquoi .je ne ressens rien, ça ne me détend pas ? ..." C’est normal, nous avons des milliers de pensées chaque jour, personne n'y échappe. Cependant, lorsque ces pensées se présentent, prenez-en conscience puis laissez-les passer et portez votre attention sur votre respiration, sur l'air qui entre, l'air qui sort. Puis concentrez vous sur votre corps, sentez les points d'appui avec la chaise ou le coussin, accueillez ce qui se passe à l'intérieur de vous, sans jugement.

Pour débuter, essayez ceci durant cinq minutes. L'important étant de pratiquer au quotidien, de persévérer malgré les pensées parasites et les difficultés de concentration. Une pratique occasionnelle ne peut pas donner de résultats concrets.

Avec le temps, il sera toujours un peu plus simple de vous détendre et de laisser passer les pensées sans s'y attarder. N'espérez pas ne plus avoir de pensées, je pense qu'il faudrait des années de pratique pour en arriver là. C'est normal d'avoir des pensées, il est important d'en prendre conscience et de se centrer sur le corps et la respiration. Juste être ici et maintenant, présent à votre corps et le ressentir s'apaiser silencieusement.

Progressivement vous passerez à dix minutes, quinze minutes, vous pourrez augmenter le temps de méditation autant qu'il vous plaira. Avec l'habitude il sera toujours plus rapide et facile de calmer votre esprit, de détendre votre corps, votre état intérieur se modifiera lui aussi petit à petit.
A terme, dans ces moments de calme, vous pourrez visualiser positivement vos objectifs, dialoguer avec votre conscience supérieure pour être guidé, avoir des intuitions. Et vous pourrez méditer quel que soit le brouhaha extérieur, dans une salle d'attente, dans les transports en commun, ...

Je vous propose d’expérimenter quotidiennement et de partager votre expérience dans les commentaires.

Bonnes méditations

Mabelle

Les commentaires sont fermés.