05/10/2017

Mieux dormir

Bonjour,

Comment allez vous ?

Dans un de mes récents articles, il était question du sommeil, dans le sens où beaucoup de monde ne dort pas suffisamment, par choix de faire autre chose plutôt que de se mettre au lit.

Mais il est vrai que pour d'autres, le trop peu d'heures de sommeil a une autre origine.

Ils sont fatigués, mais n'arrivent pas à s'endormir, font des cauchemars ou souffrent de réveils nocturnes qui perturbent leurs nuits,  Finalement ils se lèvent le matin pas assez, voire pas du tout reposés.

Dormir est tout simplement un rêve difficile à réaliser (oui, je joue sur les mots, et c'est vrai que ça ne doit pas faire rire ceux qui souffrent de problèmes de sommeil, mais je vais tenter de vous apporter quelques conseils, rassurez vous).

sommeil1.jpg

Parfois des petits changements du mode de vie suffisent pour remédier au problème, comme aller se coucher lorsqu'on se sent fatigué, et cela même s'il est seulement 20 heures. Si votre corps a besoin de dormir et vous le fait sentir, profitez de l'occasion, vous devriez vous endormir rapidement.

Instaurez un rituel avant de vous coucher, comme on le fait avec les enfants, après ne sommes nous pas de grands enfants ? Un rituel renforcera et équilibrera votre horloge biologique pour un endormissement plus facile, un sommeil réparateur et un réveil régulier. Prenez une tisane, couchez vous plus ou moins à la même heure chaque soir, écrivez dans votre carnet de gratitude, visualisez votre tableau de vision, faites des exercices respiratoires en douceur ou une méditation, ... Faites ce qui vous convient le mieux tant qu'il s'agit d'une activité calme que votre cerveau finira, à force de répétition, par enregistrer comme le prélude au sommeil.

Evitez tous les excitants en soirée, notamment café, thé, coca sont à proscrire jusqu'à 6 heures avant le coucher. Certains pensent que l'alcool aide à dormir, mais si un petit verre de vin peut favoriser la détente, au contraire, la consommation au quotidien, provoque des troubles du sommeil. Buvez donc toujours avec modération et uniquement de manière occasionnelle.

Le sport, quant à lui, aide à évacuer le stress, mais pratiqué en soirée il stimule l'organisme au moment où il devrait ralentir.

Dans le même ordre d'idée, évitez de manger dans les trois dernières heures avant le coucher, digérer et dormir sont deux activités pas vraiment compatibles Et surtout évitez  les repas trop riches et épicés le soir. D'ailleurs même pris durant la journée, des plats difficiles à digérer peuvent troubler le sommeil. 

Créez vous un environnement propice au sommeil, une pièce sombre, aérée et pas trop chauffée car la température du corps doit descendre pour dormir.

La télé ou le boulot amené au lit, si cela paraît plus confortable, est fortement déconseillé. Le lit doit servir à dormir et pas à autre chose.

sommeil5.jpg

Si vous êtes au lit depuis deux heures, à vous tourner et retourner dans tous les sens, sans parvenir à rejoindre Morphée, ne regardez pas votre réveil toutes les dix minutes, cela ne pourrait que vous mettre encore plus la pression "plus que X heures à dormir", et vous stresser d'autant plus. Regarder le plafond en pensant à tous vos soucis quotidiens n'arrangera pas les choses non plus. Mieux vaut vous lever et vous occuper calmement jusqu'à ce que la fatigue vous gagne. Prenez un livre (pas un thriller), lisez quelques pages, mais ne prévoyez pas d'avance que vous allez lire deux chapitres avant de vous recoucher, retrouvez votre lit dès que la fatigue montre le bout de son nez.

Le stress étant le principal facteur déclencheur des troubles du sommeil, la sophrologie propose des techniques pour évacuer les tensions accumulées durant la journée.
Et si vous essayez un exercice simple pour vous aider à vous endormir avec plus de facilité et retrouver un sommeil réparateur ?

L'exercice que je préfère pour évacuer les tensions, c'est le pompage des épaules. Il permet de prendre conscience de la respiration haute : cet exercice se pratique debout, pieds bien à plat sur le sol, jambes écartées largeur des épaules, genoux très légèrement fléchis.

Inspirez par le nez, bloquez la respiration, sans forcer, haussez les épaules plusieurs fois. Faites des allers-retours des épaules de bas en haut et de haut en bas, à la vitesse qui vous convient le mieux, pratiquez selon votre rythme. Enfin, relâchez en expirant fortement par la bouche tout en imaginant que vous évacuer par ce souffle le stress de toute votre journée.

Refaites l'exercice plusieurs fois

 

Belle journée, et excellente nuit

Mabelle

15/09/2017

Triste nouvelle

Le Professeur Alfonso Caycedo est décédé, ce 11 septembre 2017, à l’âge de 84 ans.

alfonso.jpg

 

Voici le texte émis par sa famille

 

In memoriam : Professeur Alfonso Caycedo (1932 - 2017)

Nous avons l’immense tristesse de vous faire part du décès du Professeur Alfonso Caycedo, fondateur de la sophrologie, survenu le 11 septembre 2017 à l’âge de 84 ans.

Le Pr Caycedo a consacré toute sa vie à un travail constant de recherche sur la conscience, à la promotion des valeurs de l’être humain et à la formation de milliers de personnes dans le monde entier à sa grande œuvre : la sophrologie.

Nous garderons toujours présent en nous le souvenir de sa force, de son enthousiasme, de sa profonde intuition, de son intelligence et surtout de l’immense amour qu’il portait à sa famille et à son travail. Il repose en paix et il incarne désormais la vivance de cette belle valeur de la Transcendance.

Selon son souhait ses obsèques se sont déroulées dans la plus stricte intimité, entouré de ses proches.

La famille remercie toutes les personnes qui partagent sa peine.

Mme Colette Caycedo,
Dr Alfonso-Javier Caycedo, son épouse Janneth et leurs enfants Alejandra et Nicolas,
Dr Natalia Caycedo, son mari Koen et leurs enfants Paola, Elena, Laura et Sofia

 

Toutes mes condoléances à sa famille et ses proches

Mabelle

14/09/2017

Trouver son poids de forme avec la sophrologie et l'EFT

Bonjour, êtes vous en forme ce matin ? Vraiment en forme, bien dans votre tête et dans votre corps ? 

J'avais envie ce matin de vous parler de poids.

Maigrir à tout prix n’est plus au goût du jour, trouver son poids de forme est de plus en plus reconnu comme une question de santé, et c'est très bien ainsi. Cet objectif peut être facilité à la fois par la Sophrologie, et l'EFT.

maigrir.jpg

De trop nombreuses personnes ont essayé tous les régimes à la mode, le truc de la meilleure amie, de la cousine ou du dernier Marie-Claire, voire ont avalé des pilules miracles souvent très mauvaises pour la santé. Avec pour tout résultat une grosse déception, quand ce n'est pas l’effet yoyo avec une reprise de poids toujours plus importante et une bien mauvaise estime de soi due à la succession d'échecs.

Basée sur des exercices des exercices dynamiques, de respiration, de relaxation, et des visualisations, la sophrologie est une école de bien être qui aide à retrouver un poids de forme. Ici pas question de restriction alimentaire, mais une écoute du corps. Vous reconstruisez votre schéma corporel en apprenant à le respecter sans vous soucier de cette satanée balance.

Au fil des séances, c'est tout naturellement que vous vous tournez vers des aliments plus sains, une autre manière de vous alimenter.

Les séances vous aident à prendre conscience des troubles qui ont déclenché votre prise de poids, vous vous écoutez et mangez mieux.

 

 L'EFT est une autre approche aux effets secondaires parfois très surprenants : vous n'avez tout à coup plus du tout envie de chocolat alors que vous en mangiez jusqu'à présent au moins une tablette chaque soir, pas plus que des chips que vous avaliez en vitesse en rentrant du boulot. Vous ne grignotez plus à longueur de journée ou vous mangez la moitié de quantité. Pourquoi ? Parce que vous vous êtes libéré(e) des blocages énergétiques à l'origine de vos troubles alimentaires.

Et si vous utilisiez les deux techniques simultanément ? Testez, et vous verrez !

 Merveilleuse journée

Mabelle