30/09/2017

Méditation ce dimanche

Bonjour,

 J'espère que vous allez merveilleusement bien.

 Le mouvement altruiste nous invite à nouveau pour un nouveau rassemblement . C'est une très belle occasion de se réunir autour d'aspirations communes, comme l'amour et la paix dans le monde, mais aussi la fraternité.

 Se réunir dans ces rassemblements altruistes c'est d'abord partager ces valeurs mais c'est surtout les mettre en applications.  C'est pourquoi nous parlons de pratique. Nous allons pratiquer l'amour et la compassion grâce à des techniques particulièrement puissantes dont l'impact se multiplie avec le nombre de participants.

Alors plus nous serons nombreux, plus notre rassemblement aura de puissance. Je vous invite donc à partager l'information autour de vous pour faire connaitre ces rassemblements altruistes afin que nous soyons le plus nombreux possible.

https://www.mouvement-altruiste.com/rassemblement-altruis...

 Voici enfin le lien pour vous inscrire pour la session de dimanche matin 10h : https://app.webinarjam.net/register/13328/a189333a83

 Afin de permettre aux personnes vivant à l'étranger de se joindre plus facilement à nous, des rassemblements sont aussi organisés le dimanche à 16h.

Vous êtes bien sur tous les bienvenus, que vous viviez à l'étranger ou non. En effet le plus important est que nous soyons nombreux pour que ces rassemblements gagnent en puissance.

Voici votre lien pour le rassemblement de dimanche à 16h:

https://app.webinarjam.net/register/13328/d596a1bd6d

 Rappel: vous devez impérativement vous inscrire pour recevoir votre lien de connexion au webinaire qui vous sera envoyé automatiquement un fois que vous serez inscrit.

 J'espère que vous serez des nôtres ce dimanche et je vous souhaite une merveilleuse fin de soirée.

Mabelle

27/09/2017

Prendre le temps ... de dormir

 Bonjour,

Comment allez vous ce matin ? Avez vous bien dormi ?

Nous sommes tous très occupés au quotidien. Raisons financières obligent, la plupart travaillent à temps plein. Après le boulot, il y a bien souvent des enfants à gérer, les courses, le ménage, la préparation des repas... Nous sommes indubitablement absorbés, submergés par toutes les petites choses du quotidien, par une vie très active et stressante. Les journées ne suffisent pas et on aimerait souvent avoir quelques heures de plus chaque jour pour faire tout ce que l'on voudrait faire, vivre pleinement notre vie. Mais nous avons tous 168 heures dans notre semaine, et pas une heure de plus.

Avant même que l'on s'en rende compte, on est déjà vieux. Le temps est passé tellement vite. Hier la petite dernière était bébé, et aujourd'hui la voilà installée avec son copain et prête à être maman à son tour.

Pour beaucoup le quotidien se joue en mode survie, pas le temps de prendre leur vie en main, de construire des choses significatives qui apportent un sens à l'existence, toujours en train de courir pour vivre bien souvent selon les conditions imposées par d'autres. Est-ce votre cas ?

J'aimerais ici vous rappeler à quel point il est important de vivre selon vos propres conditions, de revenir aux choses essentielles de la vie. Il vous revient d'en prendre la décision pour éviter que d'autres ne vous dictent ce que vous devriez faire.

Pour cela posez vous d'abord quelques questions , qu'est ce qui est important pour vous ? Regarder le dernier feuilleton à la télé et perdre ainsi de précieuses heures de sommeil pour pouvoir discuter demain entre collègues de la fin tragique de la série ou être en forme et reposé en allant vous coucher plus tôt. Si vous êtes tellement accro à ce feuilleton, de toutes manières on vous racontera l'épisode en long, en large et en travers, avec tous les détails les plus insignifiants, comme si vous l'aviez vu de vos propres yeux. Alors pourquoi grappiller sur vos précieuses minutes de sommeil ?

sommeil1.jpg

Quelles que soient les choses que vous pensez devoir faire, respectez cette règle : dormez suffisamment

 La plupart des gens ne répondent pas à leur besoin naturel de sommeil parce qu’ils sont tout simplement trop impliqués dans leur vie quotidienne (ranger les jeux des enfants avant de se coucher, sortir les poubelles, et tant qu'on y est faire tourner une machine ou étendre le linge, ...)

Dormir est tout aussi important que manger ou boire de l'eau. Le sommeil est très important pour permettre au cerveau de fonctionner de façon optimale. Mais, malgré cela, des millions de personnes ne dorment pas assez et en paient les conséquences au niveau de leur santé : émotivité exacerbée, irritabilité, difficultés de concentration, troubles de la mémoire et de la vigilance, somnolence diurne pouvant avoir de graves conséquences (un accident de la route sur 3 est dû à la somnolence et pourrait donc être évité). De manière générale, selon Prevention, tout manque de sommeil vous rendra plus maladroit, que vous soyez au volant ou non.

Des liens ont été établis entre privation de sommeil et prise de poids (les nuits trop courtes ont tendance à perturber les hormones de la satiété et à augmenter l'appétit).

Le manque de sommeil est également incriminé dans bon nombre de pathologies diverses, à long terme il augmente entre autre le risque de diabète. 

Les résultats de plusieurs recherches indiquent que moins de six heures de sommeil par nuit aggravent considérablement les risques d'accident vasculaire cérébral (4 fois plus de risque d'AVC), selon un rapport de Harvard Health Publications.

Des études montent un lien direct entre le système immunitaire et le sommeil. Lorsque nus manquns de ommeil, notre corps a plus de mal à lutter contre les maladies.

 

L’ American Academy of Sleep Medicine a publié une déclaration associant le manque de sommeil à des taux plus élevés de certains types de cancers, notamment le cancer du sein, de la prostate, et colorectal.

 Dormez suffisamment pour un sommeil réparateur. Tout le monde n'a pas besoin du même nombre d'heures de sommeil mais la moyenne est tout de même de huit heures de repos.

L'objectif, c'est de profiter de la vie au maximum et le plus longtemps possible !

 Prenez soin de vous

Mabelle

 

 

25/09/2017

Citation de la semaine

ils vécurent enfants.jpg