07/12/2017

Medical medium, un don extraordinaire et unique

Bonjour, vous allez bien ? 

 A plusieurs reprises j'ai reçu des messages au sujet d'un homme que je ne connaissais pas, et de la parution de son livre Medical Medium.

Moi, lorsqu'on dit médium, immédiatement le mot charlatan ou mentaliste me vient à l'esprit. Point de vue intéressant me direz vous, et c'est vrai que cela n'engage que moi et que je suis peut-être complètement à côté de la plaque, je ne prétend nullement détenir la vérité.

 

Je suis tout à fait ouverte sur la faculté de certains à capter des messages de l'invisible, mais pas sur la prévision du futur. Je n'adhère pas à l'idée que quelqu'un puisse me dire quel sera mon avenir car je crois au fait que je suis la seule personne à pouvoir le créer. Comment quelqu'un pourrait il me dire ce que je vais choisir de faire de ma vie alors que je peux faire un nouveau choix toutes les dix secondes ?

Toujours est il que, le titre ne n'était pas fait pour attirer mon attention.

 

Puis j'ai de nouveau reçu un message à propos de ce livre, et je me suis posé la question de savoir pourquoi ce terme medical à côté de medium. Partant de ce point de vue peut-être erroné qu'un medium voit l'avenir, que faisait ce medium ? Il prédisait l'avenir médical des gens ? Cela me paraissait étrange de faire appel à quelqu'un qui pouvait nous dire si on aurait un cancer l'an prochain. Donc il devait s'agir d'autre chose. Et, ma curiosité l'a emporté, j'ai cherché plus d'informations sur ce fameux Anthony Wiliam et ai découvert qu'il ne prédit pas l'avenir du tout en fait.

Comme quoi, il faut toujours éviter de juger sans savoir !

 

Il a le don unique d'entendre une voix qui lui dit la cause du problème et comment le régler. Il a ainsi aidé des dizaines de milliers de personnes, souffrant parfois depuis de nombreuses années, à guérir d’affections mal soignées ou inconnues du corps médical.

 

Son livre, accessible à tous et facile à lire, loin d'être une autobiographie sur ses facultés atypiques, est un véritable guide à consulter pour se soigner, à défaut de pouvoir consulter le monsieur.

Il y partage vingt-cinq ans d’expérience à travers des témoignages, conseils, et analyses pertinentes.

 

Si j'ai moi aussi attisé votre curiosité, vous trouverez le livre ici :

 

 

 Vous y découvrirez les causes de maladies ignorées par les médecins, les traitements naturels de nombreuses maladies invalidantes (dépression, fatigue chronique, fibromyalgie, maladie de Lyme, ...), un programme détox de 28 jours, et tant de choses tellement intéressantes. Je vous le recommande vraiment car, vous y trouverez des informations utiles pour pour rester en bonne santé et pour guérir.

 

Prenez soin de vous

Mabelle

13/10/2017

L'insomnie une vraie maladie

Bonjour,

Vous allez bien ?

D'après vos retours, vous préférez tous de petits articles plutôt que des articles trop longs avec parfois trop d'informations. J'essaie donc de traiter un sujet dans plusieurs articles plus courts.

La semaine dernière je vous parlais de l'importance du sommeil.

Je vous propose de continuer ce matin avec un autre article sur le sujet, pour vous présenter un livre qui pourrait vous intéresser : Je ne dors pas et j'ai pourtant tout essayé, une approche inédite pour comprendre l'insomnie et en sortir.

Médicaments, homéopathie, phytothérapie, ostéopathie, changement d’alimentation, de rythme de vie, hypnose, relaxation … Les méthodes pour tenter de soigner les troubles du sommeil ne manquent pas. Pourtant, dans certains cas, rien de tout cela ne marche et nous subissons au quotidien les conséquences négatives des nuits sans sommeil sur notre état de santé générale. Psychologue clinicienne spécialisée en psychogénéalogie et en haptonomie, Marie-Noëlle Maston a fait des recherches auprès de ses patients insomniaques, et a découvert que la cause est parfois très lointaine. Mais la découvrir est un premier pas vers la guérison.

Marie-Noëlle Maston traite donc l’insomnie en prenant le temps d’en trouver la cause avant d’utiliser l’haptonomie pour la guérir.

Avec plus de 25 années de pratique, l'auteure a pu établir que les personnes souffrant de troubles du sommeil cachent souvent des deuils non faits, une angoisse de séparation ou de mort.

À partir de nombreux cas concrets, elle nous aide à prendre conscience des causes cachées de nos insomnies.

Son approche novatrice, et originale utilise psychologie transgénérationnelle et haptonomie, pour nous libérer des liens négatifs qui nous ont empêchent de trouver un sommeil profond et réparateur, et pour vivre sereinement., dans la paix intérieure.

Envie d'en savoir plus ?

Commander le livre sur Amazon : 

Je vous souhaite de douces nuits réparatrices

Mabelle

15/06/2017

Sois toi et change le monde

Et si vous aviez juste à laisser rayonner ce que vous êtes pour que tous les possibles s'ouvrent dans votre vie ?


Je vous présente ce matin une interview du Dr Dain Heer lors de son passage à Paris.

dain heer.jpg

Rencontre avec un docteur pas comme les autres ... Il nous ouvre les portes d’une nouvelle conscience pour changer véritablement le cours de notre existence. Ayant développé un processus énergétique unique à travers la méthode Access Consciousness®, fondée par Gary Douglas, il rayonne une puissante aura de liberté qui pourrait bien balayer nos résistances à dissoudre nos schémas de limitation, qui plus est dans la joie. Et si pour changer le monde et y apporter notre meilleure contribution, il suffisait d’être soi-même ? 

Sois toi et change le monde, est-ce vraiment possible ? 
D.H. : J’ai pris conscience, il y a très longtemps, que la meilleure contribution que nous puissions apporter pour changer le monde est d’être qui nous sommes réellement. Il existe une telle pression, aujourd’hui, à viser un état d’être supérieur à celui où nous sommes, qui présuppose que nous ne sommes pas « assez bien ». J’ai vu tellement de personnes essayer d’être quelqu’un d’autre, de jouer un rôle qui n’était pas le leur. Peut alors s’ensuivre un profond malaise, difficile à identifier. La vraie question qui se pose, c’est plutôt : et si vous étiez vous–même, qui seriez-vous ?

Votre méthode repose sur plusieurs fondamentaux, à commencer par le fait que nos points de vue créent le monde… C’est-à-dire ? 
D.H. : Le principe d’incertitude énoncé en 1927, par Heisenberg, pourrait se résumer de la façon suivante : une particule (qui est une énergie) est là dans une potentialité, attendant le point de vue qu’on va mettre dessus avant de se transformer en ce que nous pensons qu’elle est... C’est à dire que nous influençons la particule ! Einstein avait déjà cette compréhension : l’observateur peut impacter une molécule (et donc l’énergie et les évènements associés) par ses pensées ! Un concept fondateur pour la physique quantique pour qui ce monde est pure énergie, vibrant sur différentes fréquences qui créent ensuite la réalité matérielle.

Des données qui font références aux extraordinaires découvertes de Masaru Emoto, sur l’eau ? 
D.H. : Exactement ! Imaginez votre vie tel un champ de molécules dans l’eau : nous aurions donc la possibilité de la déstructurer ou bien de l’harmoniser, selon que nous émettions des vibrations de colère ou de haine, d’amour, de joie, de gratitude ou de gentillesse qui vont immanquablement entraîner des résultats différents. Nous pouvons influencer notre vie selon nos formes de pensées. Le choix nous appartient ! Nous avons simplement à reconnaître que ce choix est suffisamment important pour nous, au delà de la cacophonie ambiante !

Comment changer de point de vue ? 
D.H. : Il s’agit de revenir à notre nature véritable. Nous « sommes » ce point de vue d’amour, de paix et de gratitude ! Nous l’avons oublié. Pour revenir à qui nous sommes vraiment, je propose en premier lieu de sortir du jugement ! Sans doute le plus efficace destructeur de nos potentialités. Jusqu’ici nous avons pris l’habitude de créer notre vie à partir du jugement de ce qui est « bon ou pas » de choisir. S’il n’y avait pas de jugements, qu’est-ce que vous choisiriez vraiment ? Il n’y a pas à se battre avec la vie, à être d’accord ou pas avec, mais à accepter ce qu’elle nous présente. Ce laisser-être se définit par cet espace où tout n’est simplement qu’un point de vue intéressant ! Nos choix devraient être orientés par ce qui nous fait vraiment vibrer, ce qui va nous apporter du bonheur… Un bon indicateur pourrait être la sensation de légèreté qu’il nous procure ! Quand c’est le cas, allez-y ! 

Que faire de nos points de vue limitants ?
D.H. : A l’origine de la cascade de limitations (pensées, sentiments, émotions, croyances) qui nous empêchent d’être qui nous sommes vraiment et d’être heureux, il existe un point de vue dit « racine » ! Grâce à une sorte de stratagème pour occuper le mental pendant que la dimension énergétique de l’intention agit, vous dirigez votre attention, et donc votre énergie, jusqu’à ce point originel de création de vos pensées limitantes pour vous en libérer ! Par exemple, enfant, vous avez peut-être validé la croyance selon laquelle vous étiez « insuffisant ». Un « point de vue » qui au fil de votre vie va créer cette réalité en accord avec cette croyance ! Le plus souvent à votre insu. La formule de déblayage va agir sur l’instant précis où vous avez fait ce choix, sans forcément l’identifier ! En réalité, nous en connaissons la source, mais du point de vue de la conscience. Vouloir accéder à cette information du point de vue cognitif n’est pas nécessaire pour libérer cette mémoire et « décréer » tout ce qui y est rattaché. Nos limitations peuvent provenir du transgénérationnel ou du collectif… Avec le déblayage mental, il est possible de remonter au point de création de nos limitations que ce soit il y a 20 minutes, 20 heures, 20 ans ou plus encore… 

Un autre aspect fondamental de votre méthode réside dans le fait « d’être dans la question ». De quoi s’agit-il ? 
D.H. : Il s’agit de ne jamais prétendre être la réponse, ou avoir les réponses, qui sont autant de manières de nous couper du champ des possibles de notre évolution. La simple phrase : « Comment ça peut devenir encore mieux que cela ? » à chaque fois que vous rencontrez une situation, va ouvrir de nouvelles opportunités. Quand vous partez du principe que tout point de vue est intéressant, alors vous n’avez plus peur de vous tromper ou de faire « un mauvais choix ». Le seul risque que vous prenez est celui d’essayer, tout en étant à la pointe de la créativité, dans une attitude de changement dynamique.

L’univers « quantique » va résonner avec la confiance que vous dégagez et vous offrir des opportunités. Essayez ! Votre volonté d’avancer dans votre vie en posant cette question, en devenant cette question, ouvre de nouvelles portes et d’autres possibilités.

Ca peut sembler magique ! Y a–t-il une disposition intérieure particulière qui facilite ce processus ? 
D.H. : Quel que soit l’espace d’où vous décidez de le faire, que ce soit celui de la volonté ou du cœur, ça marche. La pratique va changer l’énergie avec laquelle vous abordez la journée. Une présence attentive et chaleureuse donne sans doute de meilleurs résultats, mais ça n’est pas un prérequis ! C’est un peu comme prendre une douche énergétique, tous les jours finalement ! Si vous aviez la possibilité de vous nettoyer de vos croyances limitantes en prenant votre douche, le feriez-vous ? Le plus important est de ne pas le pratiquer comme une obligation, comme une tâche supplémentaire pour atteindre un objectif. C’est juste et avant tout la conscience que ça améliore votre vie et que ça peut la rendre plus épanouissante !

Le fait d’entendre que nous sommes illimités peut faire peur ! La peur peut-elle bloquer notre évolution, et qu’en fait-on ? 
D.H. : Ma question serait « est-ce que vous avez peur, ou bien cette éventualité d’être illimité vous paraît-elle excitante ? » Est-ce qu’un être infini peut avoir peur ? Ma vie a été pilotée par la peur, pendant plus d’une quinzaine d’année… Celle-ci a disparu. J’ai juste réalisé que c’était un mensonge. Elle n’est pas réelle, c’est une création, une invention. La plupart de ceux qui ont peur ne reconnaissent plus leur excitation positive à franchir un pas, ou concrétiser telle chose ! Il existe une certaine confusion entre l’excitation et la peur. C’est juste une manière de nous stopper et de nous limiter !


Une conclusion ? 
D.H. : De nombreuses personnalités hautement spirituelles peuvent nous inspirer, mais le plus important est de réaliser que chacun de nous est vital pour ce monde. En étant vraiment nous-mêmes, nous sommes le cadeau et les possibilités dont le monde a besoin pour changer !

 

Soyons donc nous mêmes et changeons le monde !

Mabelle

 

Je vous recommande la lecture de son livre en français. Bonne lecture